Historique

Historique

Les Laurentiennes peuvent être fières d’avoir créé l’un des premiers centres de femmes au Québec. C’est en 1981, pour répondre au besoin de citoyennes du quartier de se regrouper, que l'organisme Échange entre femmes est né. La concertation des femmes, le succès des actions et le travail à poursuivre ont mené à l’incorporation et la création officielle du Centre des femmes de Saint-Laurent en 1983. Depuis, des milliers de femmes s’y rencontrent afin de profiter des services, des activités et des moyens collectifs d’action qui y sont proposés et offerts par elles et pour elles.

L’origine du Centre du Centre, bouillonnante d’action et empreinte de persévérance, représente bien la détermination des femmes de Saint-Laurent à apporter rapidement des améliorations collectives. Dès ses débuts, l’engagement de l’organisme auprès de sa communauté d’origine a engendré un héritage social et politique remarquable. Étant l’une des principales ressources du quartier en condition féminine et en promotion des intérêts des femmes, le Centre des femmes de Saint-Laurent a développé une expertise dans les luttes pour les droits des femmes et la justice sociale. Cette expertise a vite été reconnue et elle continue de l’être aujourd’hui auprès d’organisations publiques et d’organismes communautaires.

En 2007, le Centre a pris l’initiative de créer, avec les participantes, la Déclaration citoyenne des femmes de Saint-Laurent. Marquant l'histoire des Laurentiennes, ce document a été largement distribué lors de son lancement le 8 mars 2007 (élu·e·s, citoyen·ne·s, partenaires, ...). Cette démarche a permis aux femmes de Saint-Laurent de prendre une part active au développement de leur quartier en proposant des actions concrètes visant l'amélioration de leurs conditions de vie et de celles de leurs concitoyen·ne·s.

En personne, par téléphone ou en virtuel, plus de 2500 femmes sollicitent annuellement le Centre, que ce soit pour participer aux ateliers, aux conférences ou aux activités de mobilisation. D'autres encore viennent chercher de l’écoute, une relation d’aide ou un appui dans ce lieu qui, pour plusieurs, est devenu un milieu de vie, une source de références et de développement. Par l’implication des femmes dans les nombreux comités de travail, toutes participent à la vie associative très marquée au Centre.

Le Centre des femmes de Saint-Laurent est également un important agent de développement local, initiant et s’impliquant dans plusieurs projets visant le mieux-être de chacun·e. Son engagement dans le programme montréalais de soutien à l'action citoyenne en sécurité urbaine de Saint-Laurent en est un exemple, de même que sa participation active au projet de revitalisation urbaine de Place-Benoît.

Soucieux d’évoluer avec les réalités de Saint-Laurent, le Centre laisse une grande place aux différentes communautés culturelles et constitue une ressource précieuse pour l’intégration des femmes immigrantes. À partir d’un regard intersectionnel des réalités que subissent ces femmes pendant leurs trajectoires migratoires, le Centre comprend les enjeux qui s’entrecroisent, d’où la pertinence d’avoir un regard intersectionnel dans une perspective féministe. Une meilleure connaissance de soi, de l’autre et une ouverture à la différence permettent une plus grande cohésion sociale menant vers un rapprochement interculturel harmonieux.